La bande dessinée qui retrace l'histoire des techniques pour éclairer l'avenir

Le conservatoire qui rebranche sur le NET ce que l’histoire a laissé derrière elle

Accueil / Electronique marine / radar chalutier PPI Furuno
4/10

radar chalutier PPI Furuno

diaporama Montrer les méta-données du fichier
radar_furuno.jpg

Cet appareil est la partie affichage d’un RADAR de marine utilisé à bord des chalutiers dans les années 1970. Furuno est toujours un des principaux fabricants de radars pour ce marché.
L e RADAR n’est pas une invention fortuite. Le brevet d’invention date de 1908. Il a résulté de la volonté de détecter les dangers pour la navigation dans les brouillards et pendant la nuit. Son principe est celui de l’écholocation qu’utilisent les chauves-souris.
Le tube jaune est en jargon de radariste un PPI (Position Plane Indicator) dispositif mis au point par les Alliés en 1944.
Sa fonction est de représenter une carte centrée sur le radar. Les distances sont matérialisées par des cercles concentriques.
Le premier composant de base du radar reste encore son dispositif émetteur d’impulsions électromagnétiques : le magnétron : un tube électronique inventé dans les années 1930 et dont un exemplaire équipe toujours chaque four à micro-ondes ; Voir l’image d’un magnétron ici : Composants / Hyperfrequences / Magnétron de four à micro-ondes.
Le deuxième composant de base est le tube cathodique d’affichage avec sa bobine tournante en synchronisme avec l’antenne. C’est ce même tube avec deux bobines fixes : l’une pour l’axe horizontal , l’autre pour l’axe vertical qui a fourni l’écran de télévision puis l’écran informatique. Voir des exemples dans la catégorie : TV video / 1980
Ce composant est remplacé maintenant par l’écran plat LCD.
Le récepteur est du type superhétérodyne ce qui est le gage de la meilleure sensibilité.
Les différents boutons de réglages sont en partant du haut vers le bas :
1) Noir (Croissant de lune) : réglage d’accord de fréquence entre l’émission et la réception.
Rouge : Réglage de brillance des cercles de marquage concentriques.
2) Noir : Réglage de portée avec les échelles en milles nautiques (M) sur les cercles de marquage.
3) Éclairage des chiffres de l’alidade 0° à 360° (bearing cursor)
4) Noir : Réglage de gain / Sensibilité.
Rouge : Anti-retour de mer (Anti-clutter sea). L'anti-retour de mer consiste à diminuer le gain pour les distances proches (jusqu'à 3 M) des forts échos dus aux retours de mer comme les vagues (le clapot). Pour cela on applique un filtre de pente variable au signal reçu.
5) Anti-retour de pluie (Anti-clutter rain). Pour supprimer le fouillis du au retour de pluie, on utilise un filtre différentiel qui permet de visualiser les fronts. Cette commande fait varier progressivement la différenciation des signaux et permet d'éliminer les masses compactes formées par les fortes précipitations qui pourraient obscurcir les échos dus à des obstacles montants et donc les contours des précipitations et les navires cachés dans les précipitations.
Les radars actuels ont des processeurs de signaux qui font ces réglages automatiquement.
Pour comparaison, voir dans la catégorie électronique aéronautique un Radar_ancien_magnetron_2K25_diodes_1N23 103
Pour information : Les radars de contrôle de vitesse automobile ont un principe totalement différent :
Leur émission est continue et non en impulsions. Leur émetteur est souvent une diode à effet GUN. La mesure de vitesse se fait par la mesure du décalage Doppler entre la fréquence d’émission et celle de l’écho reçu.

Auteur Ph Maliet
Créée le Samedi 13 Mai 2006
Ajoutée le Samedi 01 Septembre 2007
Dimensions 2048*1536
Fichier radar_furuno.jpg
Poids 685 Ko
Tags antenne, carte, index, oscilloscope, radar, récepteur, superhétérodyne, transmission, tube, Vidéo, échelle, écran, électronique, émetteur
Catégories
Visites 15557
Note moyenne 3.00 (noté 2 fois, écart type = 2.00)
Votez pour cette image : | | | | |

[0] Commentaires des utilisateurs