La bande dessinée qui retrace l'histoire des techniques pour éclairer l'avenir

Le conservatoire qui rebranche sur le NET ce que l’histoire a laissé derrière elle

Accueil / Accueil / antenne double polarisation GSM 900MHz CellWave
3/11

antenne double polarisation GSM 900MHz CellWave

diaporama Montrer les méta-données du fichier
antenne_double_polarisation_GSM_900MHz_CellWave.JPG

CellWave a été une marque commerciale de Radio Frequency System où Alcatel a des intérêts.
Les antennes sont des constructions géométriques qui matérialisent l’équation des télégraphistes et les équations de Maxwell. On peut les voir comme des lignes de transmission dont les conducteurs d’aller et de retour couplés au maximum comme dans un câble coaxial deviennent des antennes en se découplant et en s’épanouissant de façon à se coupler au maximum vers l’extérieur. Un équivalent acoustique de l’antenne est la trompette dont le conduit s’épanouit selon un pavillon radiant ayant un profil exponentiel.
Ces antennes équipent les panneaux d’antennes des stations-relais des réseaux de téléphonie mobile du type GSM. Ces antennes fonctionnent simultanément en émission et en réception dans la gamme GSM des 900 MHz. Le GSM 900 utilise la bande 890 - 915 MHz dans le sens émission du réseau vers les mobiles et la bande 935 - 960 MHz dans le sens réception des mobiles vers le réseau. L’aiguillage entre émission et réception se fait par des filtres fréquentiels à grande sélectivité. Un exemple se trouve représenté sur la photo ‘’filtre duplexeur GSM cavités’’.
Les antennes montrées ici sont du type dipôle large bande avec chaque élément étant composé de deux brins en V de longueur égale à la longueur d’onde / 4 soit environ 8 cm. L’alimentation se fait par des câbles coaxiaux connectés sur les supports des dipôles qui ont une longueur égale à la longueur d’onde / 4. Une auto-symétrisation se fait en connectant la gaine du câble coaxial sur un support et l’âme sur le support complémentaire. C’est la position du raccordement qui détermine l’adaptation d’impédance au câble coaxial d’impédance caractéristique de 50 Ohm. Ce type d’antenne tout à la masse résiste bien au foudroiement.
Les antennes du type dipôle sont polarisées linéairement de sorte que pour limiter les pertes par croisement de polarisation, on les groupe par 2 avec deux axes de polarisations orientés à angle droit. En pratique, on aura une antenne en polarisation verticale et une autre en polarisation horizontale. Les matériaux utilisés sont du laiton pour les brins conducteurs et du téflon pour les isolants.
Pour diminuer la puissance rayonnée, on groupe plusieurs (entre 5 et 10) antennes de ce type selon un axe vertical pour concentrer l’énergie vers l’horizon et limiter le rayonnement vers le ciel. Pour éviter le givrage des antennes, les panneaux d'antennes sont protégés par des radômes en matière plastique de sorte que les antennes ne sont plus visibles.
Pour atteindre toutes les directions, on repartit 3 à 6 panneaux suivant les différentes directions de l’horizon : ainsi le 1er vers le Nord, le 2ème vers le l’Est, le 3ème vers le Sud et le 4ème vers l’Ouest.
Les versions améliorées de ces panneaux radiants sont capables de renvoyer le rayonnement plus ou moins près de la base du pylône : réglage de ‘’Tilt’’.
De plus, pour limiter les rayonnements dans les directions inutiles, on envoie l’énergie radio-fréquence uniquement dans la direction du mobile.

Auteur Philippe Maliet
Créée le Mardi 15 Mars 2005
Ajoutée le Samedi 01 Septembre 2007
Dimensions 1024*768
Fichier antenne_double_polarisation_GSM_900MHz_CellWave.JPG
Poids 168 Ko
Tags antenne, impédance, relais, transmission, émetteur
Catégories
Visites 8481
Note moyenne 2.00 (noté 3 fois, écart type = 1.41)
Votez pour cette image : | | | | |

[0] Commentaires des utilisateurs