La bande dessinée qui retrace l'histoire des techniques pour éclairer l'avenir

Le conservatoire qui rebranche sur le NET ce que l’histoire a laissé derrière elle

Accueil / Tag émetteur / magnetron SFR 1935
14/30

magnetron SFR 1935

diaporama Montrer les méta-données du fichier
magnetron_SFR_1935.jpg

Ce tube est l’ancêtre des magnétrons utilisés actuellement dans les fours à micro-ondes des cuisines.
Il fut fabriqué par la S.F.R. : Société Française Radioélectrique devenue ensuite Compagnie générale de Télegraphie sans Fil CSF puis Thomson-CSF et maintenant Thales (Ne pas confondre avec l’actuel opérateur des télécoms).
Il faut réaffirmer que le magnétron a bien été inventé par les ingénieurs de la société CSF tels MM. Ponte, Girardeau etc et bien avant la seconde guerre mondiale : Application de détection d’obstacles sur le paquebot Normandie. La société Thales est toujours un des leaders mondiaux de la technologie des radars.
Les Anglais et les Américains l’ont ensuite beaucoup utilisé et perfectionné pendant la seconde guerre mondiale.
Le principe de fonctionnement est resté le même depuis 1935. On part d’une cathode à chauffage direct (Un filament revêtu d’une couche thermo-émissive). Cette cathode est portée à un potentiel négatif de plusieurs milliers de V. Une anode en cuivre massif reliée au potentiel de la masse recueille les électrons de la cathode. Jusque là on a une diode à vide ordinaire. Tout change avec deux innovations :
1) Avec deux bobines d’électro-aimant placées sur le coté, on crée un champ magnétique axial qui courbe la trajectoire des électrons de sorte que les électrons arrivent TANGENTIELLEMENT sur l’anode
2) La forme de l’anode : Elle est fendue en plusieurs sections.
Pour comprendre ce qui se passe alors prenons l’analogie de la flûte à bec. Le flux d’air arrive sur le bord aiguisé du bec ; il s’y divise en 2 et cela crée un écoulement turbulent avec des variations de vitesse et de pression donc des ondes sonores dont la fréquence est stabilisée par la longueur de la flûte. On a créé un son d’une hauteur bien déterminée. Et on sait qu’il faut souffler avec une force minimale pour rendre un son. Dans le magnétron par analogie, on a le gaz d’électrons qui s’enroule autour de l’anode fendue avec des turbulences qui créent des ondes électromagnétiques dont la fréquence est déterminée par la longueur des conducteurs reliés à l’anode (Lignes de Lecher). Comme pour la flûte, plus les lignes seront petites plus la fréquence émise sera élevée.
Pour augmenter la fréquence on a par la suite remplacé les lignes résonantes par des cavités résonantes. Et l’encombrant électro-aimant a été remplacé par des aimants permanents. On vient de décrire ici le magnétron actuel utilisé dans les radars, les cuisines, les installations de traitement thermique etc. Voir la photo et sa légende ’’Magnétron de four à micro-ondes’’.

Auteur Ph Maliet
Créée le non disponible
Ajoutée le Mardi 18 Décembre 2007
Dimensions 819*768
Fichier magnetron_SFR_1935.jpg
Poids 152 Ko
Tags amplificateur, diode, guide, magnétique, radar, tube, Vide, électron, émetteur
Catégories
Visites 15391
Note moyenne 4.60 (noté 5 fois, écart type = 0.49)
Votez pour cette image : | | | | |

[0] Commentaires des utilisateurs