La bande dessinée qui retrace l'histoire des techniques pour éclairer l'avenir

Le conservatoire qui rebranche sur le NET ce que l’histoire a laissé derrière elle

Accueil / 15 Plus vues / Telefunken colorimage tube cathodique VALVO A56 540X
1/15

Telefunken colorimage tube cathodique VALVO A56 540X

diaporama Montrer les méta-données du fichier
Telefunken_colorimage_tube_cathodique_VALVO_A56_540X.jpg

56 signifie une diagonale de tube de 56cm. 540X est un N° d’ordre dans la série technologique.
Valvo était un fabricant Allemand controlé par Philips.
Ce tube a servi dans le téléviseur Telefunken modèle Colorimage montré ici dans la présente catégorie : ‘’Telefunken colorimage’’ et qui servit des années à ma grand-mère pour suivre l'émission ''des chiffres et des lettres''.
Date de fabrication du tube : vers 1985.
La photographie nous montre la partie arrière du tube cathodique que l’on ne voit jamais. Voir cette image : ‘’Telefunken colorimage platines deployees arriere’’
C’est l’occasion de faire un peu de physique.
La partie du bas est la dalle de face avant : celle qui est revêtue de luminophores rendus lumineux par l’impact d’électrons sélectionnés par un masque perforé. N’oublions pas qu’un tube cathodique est un tube à vide et qu’une force de plusieurs tonnes tend à l’écraser. C’est pourquoi cette dalle est faite d’un verre d’au moins 2 cm d’épaisseur. Les efforts de compression sont reportés sur une ceinture en acier très solide. Cette ceinture comporte les oreilles de fixation du tube cathodique à l’ébénisterie.
Exemple ici : ‘’Ebenisterie TV laissant voir paysage’’ .
L’association de cette dalle et de cette ceinture permet de garantir le tube contre l’implosion. Avant la mise au point de cette ceinture, les tubes cathodiques étaient beaucoup plus ronds et les risques d'implosions étaient tellement importants que tous les téléviseurs comportaient une glace en verre épais pour limiter les projections vers les téléspectateurs…….Néanmoins, la presque totale sécurité de maintenant se paye par une masse de verre importante et ce d’autant plus que ce verre est chargé au plomb pour réduire le flux de rayons X créés par l’impact des électrons ( Energie typique 25 keV – Cf radiographie médicale 40 keV). On comprend que pratiquement la diagonale de ces tubes dépasse rarement 82 cm.
La sélection des couleurs se fait par un masque métallique perforé d’autant plus de trous que la résolution est meilleure– voir l’image des arbres filtrée par un masque perforé dans la catégorie informatique/Ecran. Cela veut dire que le masque métallique ayant les dimensions de la diagonale doit être introduit dans une ampoule de verre. Pas de possibilité d’introduire cet objet comme les marins savent le faire pour les bateaux dans les bouteilles. L’astuce est de construire le tube autour du masque. Au-dessus de la dalle, on va rapporter un cône en verre qui sera soudé par un verre (tendre) à bas point de fusion. Le sommet de ce cône reçoit tout un assemblage complexe d’électrodes : c’est le canon à électrons trichrome : trois canons disposés en alignement : P .I .L . (Precision in line) pour les tubes auto-convergents ou les tubes '’Trinitron’’ de Sony ou en triangle (Delta). La base du canon à électrons est entourée par un assemblage de bobines selon le principe de la déflexion magnétique. Un premier ensemble de bobines assure la déflexion horizontale à la fréquence de balayage lignes soit 50*625 = 15625 Hz. Disposé à angle droit, un second ensemble de bobines assure la déviation verticale à la fréquence de balayage trames soit 50 Hz. Les pièces de couleur noire sont de la ferrite qui est un matériau à forte perméabilité magnétique et qui guide les lignes de champ.
Voir des détails dans les images dédiées à ces bobinages : Telefunken colorimage deflecteur interieur et deflecteur magnetique forme selle tube cathodique couleur dans la catégorie TV video /1990 . Les tubes cathodiques sont un festival d’optique électronique et il faut aussi des aimants permanents non montrés ici pour effecteur des corrections, il faut encore des champs magnétiques axiaux pour focaliser le pinceau d’électrons, des corrections statiques et dynamiques.
Le champ magnétique terrestre a une influence qui doit être neutralisée par des blindages magnétiques utilisant des alliages de fer à très haute perméabilité magnétique. Ces blindages sont placés à l’intérieur du tube dans le vide qui les protège de la corrosion : et oui la rouille...De plus à cet endroit ces blindages sont bien protégés des chocs et autres contraintes mécaniques auxquels ils sont sensibles.
La masque lui-même est réalisé en alliage ferreux pour des raisons de robustesse et de faible coefficient de dilatation. Le masque perforé absorbe 70% des électrons de sorte qu’il subit un fort échauffement, et toute dilatation importante créera des taches de puretés non corrigeables.
Ce masque, comme le blindage peut donc se magnétiser par le champ magnétique terrestre et il faut le démagnétiser lors de la mise en fonctionnement. C’est le rôle des deux boucles de démagnétisation que l’on reconnaît sous leur isolant jaune. Ces boucles sont parcourues initialement par un fort courant alternatif à la fréquence du secteur (50 Hz) puis décroissant en quelques secondes jusqu’à 0.
La borne de connexion (Tétine) que l’on voit au centre de la zone de couleur marron est l’embase pour la connexion vers la Très Haute Tension d’environ 25 kV issue d’un tripleur THT (Un exemple est montré dans la galerie Composants /cartes électroniques/Oscilloscope HP 183A interieur tripleur transparent. Pour garantir un bon isolement le connecteur THT avait la forme d’une ventouse. La couleur marron est celle de la métallisation interne du tube qui attire les électrons à grande vitesse vers le masque. Cette couleur marron est caractéristique de l’oxyde de fer (Fe2O3) qui présente l’intérêt d’avoir une résistivité assez forte et de limiter les courants de décharge lors de court-circuits. La couleur noire de l’extérieur du tube est un traitement conducteur à base de graphite. Les tresses de cuivre en contact avec ce graphitage servent de retour de masse. Attention à cette tétine qui se comporte comme un condensateur chargé à 25 kV !!!. Il faut une distance de 5 cm au moins entre la tétine et le graphitage et qui doit être maintenue la plus propre possible, sinon gare aux décharges rampantes, grésillements, arcs divers, qui peuvent provoquer des pannes et des productions d’ozone qui accélèrent les corrosions et carbonisent les isolants…

Auteur Ph Maliet
Créée le Lundi 05 Juin 2006
Ajoutée le Jeudi 20 Décembre 2007
Dimensions 1024*768
Fichier Telefunken_colorimage_tube_cathodique_VALVO_A56_540X.jpg
Poids 257 Ko
Tags arc, cathodique, Condensateur, déviation, magnétique, résolution, Tektronix, tube, Vidéo, écran, électronique, électrostatique
Catégories
Visites 30411
Note moyenne 3.35 (noté 17 fois, écart type = 1.85)
Votez pour cette image : | | | | |

[0] Commentaires des utilisateurs