La bande dessinée qui retrace l'histoire des techniques pour éclairer l'avenir

Le conservatoire qui rebranche sur le NET ce que l’histoire a laissé derrière elle

Accueil / Tags tube + décharge / Tubes Nixies Néon
1/4

Tubes Nixies Néon

diaporama Montrer les méta-données du fichier
Tubes_Nixies_Neon.jpg

Bien que les tubes Nixies soient devenus obsolètes, d’aucuns regrettent leur couleur d’un orange éclatant bien plus lisible que les ternes et peu contrastés LCD.(Liquid Crystal Display)
Chaque chiffre est une électrode dont la forme est celle du chiffre à afficher. Le tube est rempli d’un mélange de gaz à base de néon. Il n’y a pas de segments. On profite de la forme filiforme des électrodes pour en superposer 10 sans que cela n’affecte la lisibilité. Une tension d’environ 170 V sur une électrode provoque une décharge orangée autour de cette dernière.
L’émission de lumière est due à une excitation / désexcitation du gaz suite à une décharge électrique. Il n'y aucune émission d'électrons par effet thermo-ionique ; c'est la raison pour laquelle on appelle ces tubes : tubes à cathode froide. Les tubes Nixies sont donc différents des tubes à phosphore comme les tubes à rayons cathodiques qui ont été massivement utilisés en télévision couleur ou en affichage informatique. Ces tubes utilisaient la conversion en lumière réalisée par des phosphores de diverses couleurs lorsqu’ils étaient frappés par des électrons suffisamment accélérés. Ces électrons étaient produits par des cathodes thermo-émissives chauffées directement ou indirectement par effet Joule dans des filaments.
A noter que certaines géométries de tubes néon ont permis de réaliser directement des fonctions de comptage voir la photo ‘’ Fmetre_Rochar_decatrons_neon_A770’’. On a ainsi réalisé des échelles de comptage circulaires et linéaires. Voir http://www.wps.com/projects/decimal-tubes/index.html .
Cette technologie a eu son heure de gloire entre les années 1950 et 1970. Les fabricants les plus connus ont été en France : RTC (Radio-Technique Compelec) absorbé par Philips et aux Etats-Unis : Burroughs.
La durée de vie excellente a pu atteindre 200 000 h soit plus de 20 ans.
Cette technologie s’est fait supplanter pendant les années 1970 par les afficheurs à diodes LED (Light Emitting Diodes) qui présentent l’avantage de pouvoir être alimentée par des tensions logiques (3,3 V minimum). Ensuite les diodes Led se sont fait supplanter par les afficheurs à cristaux liquides qui ont l’avantage de consommer très peu d’énergie.
Le contrôle des décharges lumineuses par des champs électriques progressant entre électrodes a permis de réaliser des écrans à plasma de couleur orange qui ont équipé les premiers ordinateurs portables ; Voir la photo ‘’ PC_portable_compaq_Ecran_plasma_orange.JPG ‘’.
L’émission de lumière par des décharges électriques dans les gaz est toujours très utilisée dans les écrans TV ‘’plasma’’, les tubes fluorescents. Elle est aussi responsable des aurores boréales.
Une technologie d’affichage toujours utilisée et performante utilisant la conversion de l’énergie de chocs électroniques en lumière est la technologie des tubes fluorescents (VFD : Vaccum fluorescent Display). Voir l’article dans cette galerie.

Auteur Ph Maliet
Créée le Lundi 15 Mai 2006
Ajoutée le Lundi 10 Août 2009
Dimensions 1024*421
Fichier Tubes_Nixies_Neon.jpg
Poids 104 Ko
Tags arc, cathodique, décharge, Nixie, tube, Vide, électron, électronique
Catégories
Visites 14063
Note moyenne 0.67 (noté 3 fois, écart type = 0.47)
Votez pour cette image : | | | | |

[0] Commentaires des utilisateurs