La bande dessinée qui retrace l'histoire des techniques pour éclairer l'avenir

Le conservatoire qui rebranche sur le NET ce que l’histoire a laissé derrière elle

Accueil / Tag Schlumberger / compteur électrique triphasé_CM5 vue ensemble ouvert
4/17

compteur électrique triphasé_CM5 vue ensemble ouvert

diaporama Montrer les méta-données du fichier
compteur_triphase_CM5_vue_ensemble_ouvert.JPG

Le compteur triphasé CM5 de la Compagnie des Compteurs comprend 3 bobinages de tension à fil fin et à grande impédance Cf. Voltmètre en dérivation. Ces bobinages sont réalisés sur des noyaux magnétiques en tôles ferromagnétiques de couleur noire. L'isolement extérieur est une sorte de papier kraft verni de couleur brune. Ces bobinages sont reliés au neutre et à chacune des 3 polarités du secteur triphasé. (Cf. fig. 220 Encyclopédie Quillet).
Les 3 bobinages de courant en série et à faible impédance sont réalisés en gros fil avec un isolant jaune.
Les 3 conducteurs qui ressemblent à une épingle de nourrice courbée en 1/2 cercle sont des shunts alimentés par un enroulement à 2 tours inséré autour du circuit magnétique des bobines de courant. Ils servent pour l'ajustement de l'étalonnage : remarquez le boulon qui sert de court-circuit déplaçable.
La disposition des bobines permet d'induire un champ tournant dans les 2 disques en aluminium. Comme dans tous les moteurs à induction, le disque conducteur va essayer de suivre le champ tournant et ainsi faire tourner les différents rouages du compteur.
Ces disques sont ralentis par un couple résistant produit par deux aimants permanents en fer à cheval à faible vieillissement magnétique. (Couleur verte).
Admirons le système à 3 + 2 vis pour placer l'entrefer des aimants permanents exactement dans la trajectoire des disques moteur et sur le bon rayon pour ajuster le couple résistant.
Remarquons le mode de câblage entièrement réalisé par fils et borniers à vis qui a été utilisé dans les poste de radio jusqu'en 1930. C’est une fabrication peu automatisable et nécessitant environ une vingtaine de réglages. Les compteurs Linky des années 2015 sont réalisés par câblage à circuit imprimé et brasure à l'étain.
Remarquons le lieu de fabrication : Paris.
Paris jusque dans les années 1960 accueillait beaucoup d'entreprises industrielles dans tous les domaines et souvenons nous que la population ouvrière y était importante. Caractéristique qui a quasiment disparu en 2015.

Auteur Ph. Maliet + encyclopédie Quillet
Créée le non disponible
Ajoutée le Mercredi 03 Août 2016
Dimensions 646*1024
Fichier compteur_triphase_CM5_vue_ensemble_ouvert.JPG
Poids 193 Ko
Tags cadran, déviation, impédance, Inductance, multiplication, pont, réactive, Schlumberger, voltmètre
Catégories
Visites 2587
Note moyenne pas de note
Votez pour cette image : | | | | |

[0] Commentaires des utilisateurs