La bande dessinée qui retrace l'histoire des techniques pour éclairer l'avenir

Le conservatoire qui rebranche sur le NET ce que l’histoire a laissé derrière elle

Accueil / Tag Schlumberger / Industrie électrique 1899_oscillographe mécanique.
14/17

Industrie électrique 1899_oscillographe mécanique.

diaporama Montrer les méta-données du fichier
Industrie_electrique_1899_oscillographe_mecanique.jpg

Fabricant : Philippe Pellin ; Paris en 1899.
Ce constructeur d’appareils de physique était l'un des fournisseurs de l’école municipale de physique et de chimie industrielle de la ville de Paris qui a compté parmi ses membres les Curie : le célèbre couple de physiciens .
Principe de fonctionnement : Par des moyens électromécaniques, on donne l’image d’un signal électrique variable.
On a ainsi réussi à étudier le fonctionnement des arcs électriques, mesurer les pertes magnétiques dans les alliages magnétiques, enregistrer la voix humaine etc.
Un pinceau de lumière est réfléchi sur un miroir oscillant collé sur un cadre de galvanomètre mis en déviation sous l’action des forces magnétiques créées par le signal à visualiser.
La rotation d’un cadre alimenté par un courant est le principe de base de la déviation en Y et c’est pourquoi on appelle aussi cet appareil oscillographe galvanométrique.
Ce procédé est toujours utilisé dans les animations laser pour spectacles.
Un des principaux inventeurs est le Français André Blondel en 1893 c’est lui le créateur du mot. Le premier fabricant fut Carpentier. Voir aussi William Dubois Dudell en Angleterre
Cet appareil a permis d’augmenter la fréquence des phénomènes observables : avec les galvanomètres enregistreurs sur papier ou sur noir de fumée on dépassait difficilement 100 Hz. Avec l’oscillographe on dépassera 5000 Hz.
Tout oscillographe montre les variations d’un signal en fonction du temps. Le temps sera l’abscisse X et il devra défiler à une vitesse connue. On aura ainsi une base de temps.
Limitation de fréquence : Comme le miroir doit suivre au plus près les vibrations, il faut qu’il ait le minimum d’inertie et un amortissement optimal : pas trop pour éviter de ralentir ni trop peu pour éviter les oscillations.
Toute l’astuce était de trouver l’amortissement optimal avec des liquides, un freinage électromagnétique ou par de l’huile. etc.
On peut considérer que ce système mécanique est un résonateur mécanique avec sa fréquence de résonance. La gamme de fréquence optimale sera donc située en dessous de la fréquence de résonance.
De tels appareils ont été construits jusque dans années 1970 par la société de prospection par méthode électrique Schlumberger. On avait réussi à miniaturiser suffisamment les galvanomètres pour en en aligner une dizaine et ainsi permettre l’enregistrement simultané d’une dizaine de paramètres sur du papier photosensible.
Successeur : Oscillographe cathodique ou oscilloscope conçu par le physicien Allemand Braun.

Auteur Ph Maliet
Créée le non disponible
Ajoutée le Samedi 18 Août 2007
Dimensions 898*768
Fichier Industrie_electrique_1899_oscillographe_mecanique.jpg
Poids 378 Ko
Tags ampèremetre, cadran, cadre, déviation, galvanomètre, magnétique, Schlumberger, échelle
Catégories
Visites 8885
Note moyenne 1.67 (noté 3 fois, écart type = 2.36)
Votez pour cette image : | | | | |

[0] Commentaires des utilisateurs